le meilleur des sorties pour enfants

Le coussin de la colère

Article rédigé pr Maud de Kidiklik Mayenne .

Suite à une conférence, sur le thème "accueillir les émotions des enfants", animée par Manuella Lemarie-Doledec, collaboratrice d'Isabelle Filliozat, nous allons tester en famille "le coussin de la colère". Après un atelier peinture le voici prêt à nous aider à accompagner la colère de nos enfants! (il peut servir pour les petits mais aussi pour les plus grands !)

A nos pinceaux !

Pas toujours facile d'accueillir les émotions de nos enfants, qu'ils soient petits ou grands, et certaines sont plus difficiles à accompagner que d'autres.

Le sujet de la conférence "accueillir les émotions de l'enfant", est qu'il est important que les émotions et toutes les émotions se manifestent. Après on peut trouver des solutions et/ou utiliser des outils pour les accompagner et les gérer au sein de la famille.

Chez nous, on est vite pris au dépourvu fasse à une colère, on se rend bien compte que hausser le ton, crier, envoyer dans la chambre ou essayer de discuter n'aboutit à rien. Que faire?

C'est là qu'entre en jeu le coussin de la colère. L'idée est que la personne en colère puisse l'exprimer.

Le principe n’est pas de taper dans le coussin comme on taperait sur la personne qui a suscité la colère mais plutôt d'évacuer la colère en l'accompagnant de grandes respirations, pour ensuite pouvoir dialoguer sur ce qui a provoqué cette émotion.

On a profité d'un moment en famille pour proposer l'idée de réaliser un coussin de colère, de contrariétés... qui peut être mis dans une chambre mais qui est à disposition de tous.

On a sorti une vieille taie d'oreiller, de la peinture à tissu, les pinceaux, la blouse et on a choisi de représenter un monstre. 

Une petite silhouette griffonnée sur le tissu et les kids ont personnalisé le monstre. On laisse sécher, puis passage sous le fer à repasser pour fixer la peinture, on garnit la taie d'un oreiller et voilà le coussin colère est opérationnel !

Petite séance punching ball avant de se coucher pour tester la réactivité du monstre. Verdict le coussin colère est adopté ! Il nous reste juste à le tester en situation réelle !

Pour aller plus loin

Vous pouvez tester différents outils pour accompagner la colère:

  • dire ses sentiments à quelqu’un (le fait de nommer une émotion ressentie en diminue l’intensité. Daniel Siegel écrit : Il suffit de nommer une émotion pour sentir décroître peur et colère,
  • dessiner la colère sur une feuille ou un tableau jusqu’à ce qu’elle disparaisse de l’intérieur du corps (l’enfant a le droit de déchirer sa feuille, de traverser et même de la froisser),
  • écrire une lettre à la personne qui a déclenché la colère (sans utiliser d’insulte),
  • chanter ou jouer de la musique,
  • pratiquer un exercice de respiration en pleine conscience, avec le livre "Calme et attentif comme une grenouille" pour vous exercer avec les enfants...

(Apprendre à éduquer

Isabelle Filiozat est l'auteure de nombreux livres dont "Au coeur des émotions de l'enfant".

NEWS
Isabelle FILLIOZAT, auteure et psychothérapeute propose un atelier "Stop aux crises", dimanche 26 novembre chez Maman Bulle à Nice. Réservez-vite >>>

Retour haut de page

PASS Pure Montagne